Archives de catégorie : Fana TIC

Moot, un nouveau silo ?

Ca part pourtant d’une bonne intention : protéger l’internet mondial des Troll en centralisant les commentaires et forums sur une seule plate forme. Continuer la lecture de Moot, un nouveau silo ?

Affaire DijonScope, l’avocat du diable

Je ne sais pas si c’est parce que je suis Dijonnais, mais il y a pas mal de bruit en ce moment.
Et comme souvent, les bruiteurs sont suiveurs. Suiveurs des suiveurs, en bout de file on n’entend plus trop la parole du mec qui est en tête. Mais il y a des potes dans la file, donc on attrape une bribe, on la répète, et on en fait son cheval de bataille.
Il y a même un groupe facebook. Le web 2.0, c’est formidable, ca permet de soutenir une cause assez facilement.

Avant de cliquer sur le bouton « j’aime » pour soutenir un petit site d’information face à un vilain géant de la presse, un vilain « ancêtre » qui demande tout plein d’argent c’est honteux, j’ai cherché à creuser  un peu le sujet. Bah oui, mon papa est sur facebook, je n’ai pas envie de gâcher le prochain repas de famille uniquement en raison d’une opinion trop vite engagée.

Je ne suis pas juriste, juste un utilisacteur d’internet, c’est donc mon seul angle d’analyse. Partons de ce fait.

1) Page d’accueil du site DijonScope, colonne de gauche, première apparition de « la revue du web ».  Mais surtout première apparition d’un lien interne au site DijonScope, qui reprend le titre exact de l’article source, les même mots clefs, donc. Ce lien renvoit vers une page sur le site DijonScope.

2) Page de l’article sur le site DijonScope. Ici le titre de l’article est encore une fois bien mis en valeur ( balise H2). L’url réécrite de la page reprend ce même titre, sur le domaine de dijonscope (et ne contient pas le nom du site source).
Le site source est bien cité, mais encore une fois pas de lien sur son nom.

Dans le paragraphe de résumé de l’article, lui aussi directement issu du site source, les liens internes (donc interne au site source) ont été supprimés.

Jusqu’à maintenant, rien n’indique directement aux moteurs de recherche la source du contenu.

Il est possible de partager l’article sur un bon panel des reseaux sociaux, mais encore une fois, le lien partagé est celui de la page en cours, donc celle de DijonScope

A ce stade, je meurs d’envie de lire l’article complet, n’ayant pas réussi à y accéder en cliquant sur le titre, je continue ma lecture,  et je tombe sur les liens sous l’article.

Le premier lien me renvoit vers un article DijonScope. Soit, mais c’est pas ce que je veux lire.

Pour lire l’article, il faut que j’aille trouver mon lien dans… Ailleurs sur le web. Là je trouve un lien « Lire l’article en intégralité sur SiteSource.com ».
En regardant le code, je vois que le lien n’a pas de title.
Ce n’est peut être pas fait exprès, mais :
– Le texte du lien sortant n’évoque pas le titre de l’article.
– La balise title est inexistante.

Visiblement, le développeur que s’est payé DijonScope a oublié quelques bases en matière de référencement… lorsqu’il s’agit de liens sortants.  * clin d’oeil chargé d’ironie*

Pour conclure, je ne sais pas qui a raison, qui a tort, qui est dans son droit, qui ne l’est pas.
Ce qui est sur, c’est que le référencement d’articles externes, apellés ici « revue du web » est drolement bien optimisé en interne.

A lire également :
LE BIEN PUBLIC VEUT CASSER DU LIEN

La menace fantôme

Âme. Âme du communautaire. Âme du participatif. Âme, tu disparais.

Je ne sais plus par quel bout commencer.
Il fut une époque, où, pour la première fois, j’installais ICQ. Là, par miracle, en entrant le nom de ma ville, j’avais une liste de personnes, et j’osais, suivant des critères bien personnels, les interpeller.
Il fut une époque où, pour la première fois, j’installais mIRC. Là, par miracle, en listant les salons de discussion hébergés par le serveur, j’en trouvais un qui, forcement, m’intéressait.
Il fut une époque où, pour la première fois, j’installais  un jeu multijoueur. Là, presque par miracle, après « un peu » de temps consacré à la configuration, je partageais un moment de divertissement avec un ami, ou un inconnu.
Il fut une époque où, pour concentrer tous ces amis que je croisais finalement partout au même endroit, on installait un phpBB sur un coin d’hebergement multimania (mygale ?).
Il fut une époque où, l’arrivée de gandi sur le marché de la vente de nom de domaine fut une révolution. Continuer la lecture de La menace fantôme